Zone d'emploi - Aire de recrutement du cœur d'agglomération

Le domicile s'est éloigné du lieu de travail

>> Où résident les actifs qui occupent les emplois à Lorient et dans les communes proches ?
Depuis 1975, l'aire de recrutement s'est considérablement élargie en direction de la périphérie. Avec pour conséquence l'allongement des déplacements domicile-travail.

L’info
En 1975, ils étaient 2000 résidants en 2e couronne à travailler dans le cœur d'agglomération. En 2012, ils sont 7271.

En savoir +

Article paru dans le Barographe n°26, février 2017

Sources

INSEE - AudéLor

Contact

Gilles Poupard

Autres ressources

Consultez les études de l'Observatoire Déplacements

Le pôle urbain : 70% des emplois

En 2013, on compte 59 322 emplois dans le pôle urbain composé ici des 5 communes de l’unité urbaine (Lorient, Lanester, Ploemeur, Quéven et Larmor
Plage) et de Caudan. La commune de Caudan a été intégrée car elle abrite avec Lanester la zone de Kerpont, 2e pôle d’emploi du pays.
Le pôle urbain concentre 70 % des emplois du Pays de Lorient alors qu’il n’abrite que 56 % des habitants. Le différentiel de concentration emploi-population (+14 points) est le fait de Lorient (+14,5 points) et Caudan (+3,5 points). Pour les autres communes centrales, le poids dans l’emploi du pays est un peu inférieur à leur poids dans la population.
Si l'on considère le pôle urbain depuis 1975, l’écart s’est creusé entre son poids dans l’emploi et son poids dans la population. À cela, deux explications. D'une part le pôle urbain est resté créateur d’emplois, même si d’autres pôles sont apparus : Kervignac, Hennebont, Guidel notamment. D'autre part, après une croissance modérée, sa population diminue depuis 1999.

Cette conjugaison entre maintien de la polarisation de l’emploi et diffusion de la population active entraîne mécaniquement un allongement des déplacements domicile-travail.

La part des 6 communes du pôle urbain dans le Pays de Lorient

Une stabilité relative à l'intérieur du pôle urbain

Globalement, le nombre d’actifs qui travaillent et résident dans le pôle urbain est resté stable sur la période (entre 37000 et 38 000). Mais cette stabilité cache quelques redistributions.
Ainsi, dans les années 80 et 90, la forte baisse d’actifs résidant à Lorient (-5 800 de 1975 à 1999) et dans une moindre mesure à Lanester est compensée par la croissance enregistrée sur les autres communes du pôle et notamment Ploemeur (+2 600), Quéven (+1000) et Larmor-Plage (+880).
Sur la période plus récente (1999-2012), ce sont les communes de Ploemeur, Caudan et Larmor-Plage qui connaissent des baisses d’actifs compensées par des hausses sur Lorient et Lanester.

On s'est éloigné vers la 2e couronne et au-delà

Le nombre d’actifs travaillant dans le pôle urbain tout en résidant à l’extérieur est en forte croissance. Ils occupaient 20 % des emplois du pôle urbain en 1975, 30,6 % en 1999 et 38 % aujourd’hui. Sur 1975-2013, leur nombre a plus que doublé. Le rythme annuel de développement de cette périurbanisation est de 2,5 % sur les dernières années, soit +470 personnes par an.

On peut distinguer deux périodes. De 1975 à 1999, les plus fortes croissances d’actifs non résidants s’observent à Guidel (+1300), Gestel, Kervignac, Hennebont, Plouay ou Cléguer. La croissance des actifs est alors nettement plus forte dans la 1ère couronne (soit le Pays de Lorient hors pôle urbain, +4 467) que dans la 2e couronne (hors pays, +2 237). De 1999 à 2012, les plus fortes croissances s’enregistrent à Hennebont, Kervignac, Quimperlé, Guidel, Inzinzac-Lochrist et Rédéné. Sur cette période, il y a presqu’autant de nouveaux actifs dans la 2e couronne (+2 869) que dans la 1ère (+3 259). En plus de Quimperlé et Rédéné, on peut citer Landévant, Mellac ou Berné.

En 2012, 7271 actifs travaillant dans le pôle urbain résident dans cette 2e couronne contre seulement 4400 en 1999 et 2000 en 1975. L’aire d’influence du pôle urbain s’étend désormais au-delà du pays et même en partie au-delà de la zone d’emploi de Lorient.

Lieu de résidence des actifs travaillant dans l'unité urbaine de Lorient