Un marché des bureaux dynamique

Avec un niveau de transactions en progression sensible, une surface globale en hausse et de nombreux projets de construction, le marché des bureaux du Pays de Lorient confirme son dynamisme. Mais si la demande en neuf peine à être satisfaite, l'ancien est en surcapacité.

>> L’observatoire des bureaux réunit chaque année AudéLor, Lorient Agglomération, les investisseurs et les agences immobilières spécialisées : l’Immobilière d’Entreprise, Blot Immobilier.
Retrouvez à la fin de cette page une présentation en ligne des principaux chiffres de l'Observatoire en 2012

En savoir plus

Article paru dans le Barographe n°20, juillet 2013

Sources

Blot, Immobilière d'Entreprise, investisseurs, Lorient Agglomération, traitements AudéLor

Contact

Gilles Poupard

Autres ressources

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013. Communication n° 65, juin 2014
Le marché des bureaux dans le Pays de Lorient en 2011. Communication n° 44, déc. 2011

 

 

Transactions : plus de 10 000 m2

En 2012, dans le Pays de Lorient, le niveau des transactions de vente et location de bureaux atteint 10 128 m², soit une progression de +11,6 % en 1 an et de +61 % en 3 ans. Plus de la moitié de ces transactions (56 %) ont porté sur du neuf : le Nautilus, le Mayereau, Le Diaph, Technellys, Naturapôle… Un niveau d'autant plus remarquable que les transactions de bureaux ont sensiblement diminué dans les principales agglomérations en région (-18 %). Pour autant, le marché local des bureaux reste proche de celui des agglomérations de taille équivalente - Vannes, Saint-Brieuc, Saint-Nazaire -, et son niveau de transactions est très éloigné de ceux de Rennes et Nantes (80 000 m²).

Le parc augmente de 3 750 m² par an

En 2012, la surface des immeubles de bureaux du Pays de Lorient, destinés à la vente ou à la location, s'élève à 88 700 m². Elle a progressé de 30 000 m² au cours des huit dernières années, soit + 3750 m² par an.
Depuis 2006, une grande partie de la croissance est portée par le site de Keroman à proximité de l’ancienne base de sous-marins.

Les bureaux existants : surfaces construites avant et après 2006
Les bureaux existants : surfaces construites avant et après 2006

La demande va vers le neuf

Dans le neuf, seuls 2 600 m² sont disponibles, soit un niveau nettement inférieur à celui des transactions : 5 700 m². Cette tension sur le marché du neuf est alimentée par la demande de bâtiments répondant aux normes (RT 2012, accessibilité), de possibilités d’extension, de confort et places de stationnement, et par un souci d’image.
À l’inverse, les niveaux de disponibilité sont élevés dans l'ancien (10 000 m² dans le parc tertiaire et 20 000 m² tous types de bureaux confondus), nettement au-dessus du niveau de transactions. Le marché des bureaux du Pays de Lorient est donc caractérisé par une situation duale : tension dans le neuf, sur-offre dans l’ancien.

Des projets en nombre

 À court terme, huit immeubles de bureaux supplémentaires sont en projet. On peut citer Celtic III, Golden Gate et Lamotte près de Keroman, Technellys à Kerpont, Cap City près de la Découverte. L'ensemble représente 22 000 m², soit 5,6 années de commercialisation au rythme de 4 000 m² de neuf/an. À moyen et long terme, deux grands projets sont programmés à la Gare (35 000 m²) et au Péristyle (27 000 m²), soit l’équivalent de 15 ans de commercialisation au rythme actuel.

 

 

Projets d'immeubles de bureaux
Projets d'immeubles de bureaux

Informations complémentaires