Economie et emploi : secteurs d'activités

Bretagne : Ventes annuelles déclarées en halle en 2012
Bretagne : Ventes annuelles déclarées en halle en 2012

La Bretagne Sud : 62 % de la pêche bretonne

En 2012, les ventes annuelles déclarées dans les 8 halles à marée de Bretagne Sud dépassent les 61 0000 tonnes de poisson.

Elles représentent 63 % du total breton (58 % si on inclut le département de la Loire Atlantique).

La Bretagne Sud représente ainsi près d’un tiers du total français.

Avec 6 halles à marée sur 8, la zone d’emploi de Quimper représente 68,9 % du total des quantités vendues de la Bretagne Sud. La zone d’emploi de Lorient pèse 29,5 % du total et celle de Vannes 1,6 %.

Bretagne : Évolution des ventes annuelles déclarées en halle à marée entre 2008 et 2012
Bretagne : Évolution des ventes annuelles déclarées en halle à marée entre 2008 et 2012

 

De 2008 à 2012, le tonnage vendu en Bretagne Sud a progressé de 4,7 % soit + 2710 tonnes. La progression est de 3280 tonnes à Lorient et 2270 au Guilvinec.

Une baisse importante est constatée sur les places de Loctudy et Concarneau (- 2130 et - 1940 tonnes).

Industrie, commerce et construction aux premiers rangs

En Bretagne Sud, les principaux secteurs en nombre d’emplois (hors éducation santé social...) sont les industries non alimentaires, la construction et le commerce. Par rapport aux zones d’emploi de Rennes et Nantes, on note un volume d’emplois plus important dans l’agriculture, les IAA, le commerce de détail, l’hôtellerie restauration.

À l’inverse le poids de la Bretagne Sud est nettement inférieur en logistique, dans les TIC et le Conseil Ingénierie.

Par rapport à la zone d’emploi de Brest,  la Bretagne Sud a un volume d’emplois plus important dans tous les secteurs mais avec un écart moins prononcé pour les TIC et le Conseil ingénierie.

Construction, Logistique et commerce sont les secteurs qui comptent le plus d’établissements de 10 salariés et plus.

Commerce, IAA et autres industrie comptent plus de 70 établissements de 50 salariés et plus.

Parmi les grands établissements de Bretagne Sud (hors administration, éducation, santé) on peut citer DCNS, Doux, PDM industries, Bolloré, Michelin, Hillrom, Cummins filtration, Verlingue, ...

Bretagne, emplois agricoles : UTA* par commune en 2010 et part dans l'emploi total
Bretagne, emplois agricoles : UTA* par commune en 2010 et part dans l'emploi total

L’emploi agricole : 20 % du total breton

En 2010, la Bretagne Sud compte 11 700 équivalent temps plein dans l’agriculture soit 20 % du total breton.

Le poids de la Bretagne Sud dans l’agriculture est plus faible que son poids dans l’ensemble de l’économie régionale (28 %).

Elle a un volume d’emplois supérieur à celui de la zone d’emploi de Rennes (11 200).

La zone d’emploi de Quimper est au 1er rang avec 40 % des emplois agricoles, suivie de celle de Vannes (38 %) et Lorient (22 %).

Bretagne Sud, emplois agricoles : UTA* par commune en 2010 et part dans l'emploi total
Bretagne Sud, emplois agricoles : UTA* par commune en 2010 et part dans l'emploi total

En Bretagne Sud, 4 communes ont plus de 150 équivalent temps plein (UTA*) dans le secteur agricole : Languidic, la seule commune qui dépasse 200 unités de travail annuel, Pleyben, Moréac et Scaër.

*UTA : Unité de travail annuel : mesure en équivalent temps complet du volume de travail fourni par les chefs d'exploitations et co-exploitants, les personnes de la famille, les salariés permanents, les salariés saisonniers et par les entreprises de travaux agricoles intervenant sur l'exploitation.
Cette notion est une estimation du volume de travail utilisé comme moyen de production et non une mesure de l'emploi sur les exploitations.

Bretagne : Évolution du nombre d'UTA* par commune entre 2000 et 2010
Bretagne : Évolution du nombre d'UTA* par commune entre 2000 et 2010

4300 emplois agricoles perdus en 10 ans en Bretagne Sud

En Bretagne de 2000 à 2010, 18 000 emplois (UTA) dans l’agriculture ont disparu soit une diminution de - 23,5 %.

En Bretagne Sud, près de 4300 emplois (UTA) ont été perdus dans l’agriculture (- 27 %).

La baisse est un peu moins forte dans la zone de Lorient (- 20 %) que dans celles de Vannes et Quimper (- 29 %).

Bretagne Sud : Évolution du nombre d'UTA* par commune entre 2000 et 2010
Bretagne Sud : Évolution du nombre d'UTA* par commune entre 2000 et 2010

 

Les plus fortes baisses d’emplois agricoles sont comprises entre 60 et 90 unités de travail annuel (UTA*).

Elles concernent les communes de Pleyben, Guiscriff, Plonevez-du-Faou (ZE Quimper), Languidic (ZE Lorient), Plumelec et Moréac (ZE Vannes).

Les très fortes baisses (au-delà de - 25 %) sont peu nombreuses dans la zone d’emploi de Lorient.

Bretagne, IAA* : Nombre d'emplois par commune en 2009
Bretagne, IAA* : emplois par commune en 2009

L’industrie agroalimentaire : 34,5 % du total breton

La Bretagne Sud compte 14 300 emplois dans les IAA*

Elle représente 34,5 % du total breton et 29 % de la Bretagne historique. Le volume d’emplois dépasse nettement celui de la zone de Rennes (7 700 emplois) ou de Nantes (4 800).

La zone d’emploi de Quimper est la première zone d’emploi agroalimentaire de Bretagne historique juste devant celle de Saint-Brieuc.

*IAA : Industries Agro-Alimentaires (source INSEE 2009)

Bretagne Sud, IAA : Nombre d'entreprises de plus de 10 salariés par commune en 2011
Bretagne Sud, IAA : Nombre d'entreprises de plus de 10 salariés par commune en 2011

La Bretagne Sud compte 251 établissements agroalimentaires de plus de 10 salariés.

5 communes comptent plus de 5 entreprises agroalimentaires de plus de 10 salariés :

-Quimper (21),
-Concarneau (14),
-Fouesnant (7),
-Lorient (17),
-Vannes (10).

Elles représentent 62 entreprises soit près de 25 % des établissements de ce secteur.

Bretagne Sud, IAA : Nombre d'emplois par commune en 2009
Bretagne Sud, IAA : Nombre d'emplois par commune en 2009
Bretagne Sud, IAA : Evolution du nombre d'emplois salariés par Pays entre 2008 et 2012
Bretagne Sud, IAA : Evolution du nombre d'emplois salariés par Pays entre 2008 et 2012

L’industrie agroalimentaire : - 336 emplois de 2008 à 2012

38 % des emplois dans 9 communes.

9 communes comptent plus de 300 emplois dans les IAA en 2009. Il s’agit de :

- Châteaulin, Châteauneuf du Faou, Quimper et Rosporden (ZE Quimper),
- Quimperlé et Lorient (ZE Lorient),
- Locminé, Moréac et Pleucadeuc (ZE Vannes).

Elles représentent seulement 38,5 % du total Bretagne Sud, illustrant une large diffusion des IAA sur le territoire.

 

De 2008 à 2012, dans les 4 Pays de Bretagne Sud, l’emploi dans l’agroalimentaire (au sens MSA + URSAFF) a diminué de 336 emplois.

La baisse est forte sur le Pays de Vannes (- 344) et limitée sur les Pays de Cornouaille (- 60) et Lorient (- 57).

En revanche, les emplois augmentent sur le Pays d’Auray (+125).

Bretagne Sud, Industrie (non IAA) : Nombre d'emplois salariés privés par commune en 2012
Bretagne Sud, Industrie (non IAA) : Nombre d'emplois salariés privés par commune en 2012
Bretagne Sud, Industrie (non IAA) : Evolution de l'emploi salarié privé par commune entre 2008 et 2012
Bretagne Sud, Industrie (non IAA) : Evolution de l'emploi salarié privé par commune entre 2008 et 2012

L’industrie (hors IAA) : une perte de 4 % des emplois

66 % des emplois dans 17 communes.

17 communes comptent plus de 300 emplois industriels non alimentaires fin 2012. Elles représentent 66 % des emplois industriels de la Bretagne Sud.

Il s’agit de :
- Douarnenez, Briec, Concarneau, Ergué-Gabéric, Quimper et Saint-Evarzec (ZE Quimper),
- Quimperlé, Guidel, Caudan, Lanester, Lorient, Ploemeur et Plouhinec (ZE Lorient),
- Pluvigner,Auray, Vannes et Muzillac (ZE Vannes).

 

De 2008 à 2012, la baisse des emplois industriels (hors IAA) est de 892 en Bretagne Sud soit - 4 %. Les baisses les plus fortes en valeur absolue touchent Quimper, Vannes, Caudan, Saint-Marcel et Hennebont.

Des hausses sont enregistrées notamment à Lorient, Locronan, Malestroit et Ergué-Gabéric.

À l’échelle de la Bretagne la perte d’emplois (- 8 %) est plus sévère qu’en Bretagne Sud.

Bretagne, Construction (BTP) :Nombre d'emplois salariés privés par commune en 2012
Bretagne, Construction (BTP) :Nombre d'emplois salariés privés par commune en 2012

La construction (BTP) : 29 % du total breton

Avec 21 400 emplois dans ce secteur, la Bretagne Sud représente 29 % du total breton et 20 % du total Bretagne historique.

Son poids dépasse celui de la zone d’emploi de Rennes (19 600) mais est inférieur à celui de la zone de Nantes (26 380). Il est nettement supérieur à celui de la zone de Brest (9 600).

Dans ce secteur, la Bretagne Sud compte 514 établissements de 10 salariés et plus.

Bretagne Sud, Construction (BTP) : Nombre d'entreprises de plus de 10 salariés par commune en 2011
Bretagne Sud, Construction (BTP) : Nombre d'entreprises de plus de 10 salariés par commune en 2011

 

La zone de Vannes est au 1er rang avec 40 % du total. Les zones de Lorient et Quimper pèsent chacune 30 % du total.

Les 22 communes avec plus de 5 entreprises de 10 salariés totabilisent 283 établissements (soit 55 % du total).
Il s’agit de :
- Douarnenez, Concarneau, Ergué-Gabéric, Pleuven, Pluguffan, Quimper (ZE Quimper),
- Baud, Caudan, Hennebont, Kervignac, Lanester, Lorient, Ploemeur (ZE Lorient),
- Auray, Pluvigner, Vannes, Muzillac, Ploeren, Saint-Avé, Séné, Sérent et Theix (ZE Vannes).

Bretagne Sud Construction (BTP) :  Nombre d'emplois salariés privés par commune en 2012
Bretagne Sud Construction (BTP) : Nombre d'emplois salariés privés par commune en 2012
Bretagne Sud Construction (BTP) : Evolution de l'emploi salarié privé par commune entre 2008 et 2012
Bretagne Sud Construction (BTP) : Evolution de l'emploi salarié privé par commune entre 2008 et 2012

La construction (BTP) : une chute de 9,5 % depuis 2008

45 % des emplois dans 14 communes.

14 communes comptent plus de 300 emplois dans la construction. Elles représentent seulement 45 % du total des emplois de la Bretagne Sud.

Il s’agit de :
- Ergué-Gabéric, Quimper et Concarneau (ZE Quimper),
- Ploemeur, Lorient, Lanester, Caudan, Hennebont, Kervignac et Baud (ZE Lorient)
- Ploeren, Saint- Avé, Vannes et Theix (ZE Vannes).

 

De 2008 à 2012, la baisse des emplois salariés dans la construction est de 2250 en Bretagne Sud soit - 9,5 %.

Les baisses les plus fortes, en valeur absolue, touchent Quimper, Vannes, Saint-Avé Plouhinec et Crach.

Des hausses sont enregistrées notamment à Hennebont, Locqueltas et Locoal-Mendon.

À l’échelle de la Bretagne la perte d’emplois (- 8 %) est proche de celle de Bretagne Sud.