Analyse des marchés fonciers sur l’aire du SCoT du pays de Lorient

 

La connaissance de l’évolution de l’occupation du sol et des mécanismes des marchés fonciers est devenue un prérequis essentiel pour les collectivités dans le cadre de l’élaboration de leurs politiques publiques et notamment de leur stratégie foncière. Elle impacte les politiques de développement économique, de l’habitat, des espaces agricoles et des espaces naturels.

La mise à disposition par la DGFIP des données du service Demande de Valeurs Foncières (DVF) offre l’accès à l’exhaustivité des transactions immobilières du territoire. Elle permet de renforcer l’observation foncière et ainsi d’enrichir la palette d’outils d’aides à la décision pour les acteurs publics.

Le traitement et l’analyse des données DVF par l’observatoire d’AudéLor apporte un éclairage sur les différents marchés fonciers (marché agricole, marché des espaces naturels, marchés des terrains à bâtir…). Les prix des ventes, les surfaces échangées, le nombre de ventes réalisées par année sont autant d’indicateurs de suivi et d’observation du foncier, utiles à connaître lors des phases opérationnelles des politiques publiques.

Ce document constitue une première synthèse du travail de traitement et d’analyse des données DVF réalisé par AudéLor.

Au sommaire de cette étude :

  • Les 4 grands marchés fonciers
  • Les terres agricoles
  • Les bois et forêts
  • Les espaces naturels et de loisirs
  • Les terrains bruts à urbaniser et les charges foncières
  • Les terrains à bâtir pour l’habitat
  • Les terrains à bâtir en zone d’activités
  • Méthodologie et tableaux détaillés

 

ou directement ci-dessous :