Les mutations immobilières autour du Triskell

Mis en service progressivement sur les communes de Lorient, Lanester, Ploemeur et Quéven, Le Triskell est un projet d’aménagement de voirie visant à améliorer les conditions de circulation des bus sur les axes les plus fréquentés, l’accessibilité et le confort.

Outre les questions liées aux déplacements traitées par l’observatoire des déplacements et de la mobilité, il paraissait important d’examiner quels impacts sa mise en oeuvre a pu avoir sur les marchés immobiliers.

Cette note présente la méthodologie et les premiers résultats de l’analyse de l’impact du Triskell sur l’immobilier dans un périmètre de 500 mètres autour du réseau.

 

LE TRISKELL

Projet d’aménagement de voirie, à ne pas confondre avec les lignes de bus qui circulent sur l’infrastructure.

  • Le projet Triskell comporte 3 branches reliant Lorient à Lanester, Quéven et Ploemeur
  • La première branche a été mise en service en 2007 entre les Halles de Merville et Lanester. Un nouveau pont urbain, le pont des Indes a été réalisé dans le cadre de cette première phase du projet.
  • La seconde a été mise en service en 2016 entre Lorient et Quéven (comportant un aménagement vers Kerfichant/Plénéno).
  • La troisième a été mise en service en 2019 entre Lorient et Ploemeur (comportant un aménagement vers Kervénanec).
  • La gestion du réseau est assurée par Lorient Agglomération et son exploitation par RATP Dev.



ou directement ci-dessous :

 

Une question ? Contact AudéLor : Jean-Christophe Dumons