10.06.2019

AudéLor signe les 10 engagements de l'Agenda 2030 du réseau mondial des villes portuaires

L'AIVP signe son Agenda 2030, pour un développement des villes portuaires plus durable, responsable et innovant


 

AudéLor est signataire de l'agenda 2030 de l'AIVP.


Riga, le 7 Juin 2019 -

Réuni en assemblée générale, le Réseau mondial des villes portuaires (AIVP) qui rassemble 1 900 référents privés et publics sur tous les continents, a signé les 10 engagements qui composent son agenda 2030. Seul réseau international travaillant sur le développement urbain, économique et sur la réduction de l’impact environnemental des villes portuaires, l’AIVP contribuera ainsi aux Objectifs de Développement Durable de l’ONU.

 

 


Les villes portuaires sont confrontées à une série d’enjeux communs à tous les pays, à des échelles diverses : accélération du développement urbain, concentration des populations sur les littoraux, augmentation constante des flux de biens et de personnes, digitalisation de l’économie, impacts du changement climatique...

Pour répondre à ces enjeux et développer des villes-ports durables, responsables et innovantes, l’AIVP, seule organisation internationale qui rassemble depuis plus de 30 ans tous les acteurs publics et privés des villes portuaires (élus, administrations portuaires, entreprises, chercheurs), a ratifié une série de 10 engagements en matière de changement climatique, de bien-être des habitants, et de développement économique, lors de son Assemblée générale à Riga.

Les villes-ports signataires, membres du réseau AIVP, s’engagent à concrétiser d’ici 2030 ces engagements qui s’articulent autour de 10 priorités :

  1. Anticiper les conséquences du changement climatique
  2. Mettre les territoires Ville Port au cœur de la transition énergétique et de l’économie circulaire
  3. Améliorer la mobilité et lutter contre la congestion urbaine
  4. Favoriser le dialogue Ville Port pour associer recherche de la performance économique et environnementale et bien-être des habitants
  5. Investir dans le capital humain des villes portuaires
  6. Valoriser la culture et l’identité propres aux villes portuaires
  7. Relever le défi d’une alimentation suffisante et de qualité pour tous
  8. Offrir aux habitants de bonnes conditions de logement et d’activités culturelles
  9. Préserver la santé des habitants et améliorer leur cadre de vie
  10. Restaurer et protéger la biodiversité terrestre et aquatique


30 ports, 9 élus, 13 entreprises présents ont ratifié ces 10 engagements afin qu’ils soient présentés à l’ONU cette année au titre de contribution des villes portuaires aux 17 Objectifs de Développement Durable de l’organisation.

Le Ministre letton de l’Environnement et du Développement régional, Juris Pūce a déclaré en amont de la ratification : “Les ports sont un lieu où les intérêts du transport maritime, de la pêche, mais également de la protection de l'environnement se rencontrent. Je suis certain que l'exploitation des ports peut aller de pair avec la conservation de la diversité biologique, et de nombreux ports dans le monde en sont un bon exemple. Les ports font partie de régions et d'environnements spécifiques, aussi je me réjouis que les ports de Lettonie s’impliquent désormais plus activement dans les questions de protection de l’environnement et dans la défense de ces valeurs. “


Pour Philippe Matthis, président de l’AIVP, “Les défis de la ville-port n’ont jamais été aussi nombreux et complexes à appréhender. La réponse à ces défis doit être collective et reposer sur le partage des connaissances ainsi que sur le dialogue entre tous les acteurs concernés : ports, citoyens et collectivités. Aujourd’hui, en nous engageant sur ces 10 priorités, nous construisons la ville-port de demain”.


A propos du Réseau mondial des villes portuaires (AIVP) : L’AIVP est la seule organisation internationale qui rassemble depuis plus de 30 ans les acteurs publics et privés du développement des villes portuaires : élus des collectivités locales maritimes et fluviales ; administrations portuaires, opérateurs urbains et portuaires ; entreprises ; universités et des instituts de recherche.
Basée au Havre, l’AIVP accompagne ses 180 adhérents dans la mise en œuvre de stratégies innovantes leur permettant d’anticiper et de faire face aux changements qui impactent le développement économique, social et environnemental de la ville portuaire : intégration urbano-portuaire, réorganisation mondiale des circuits économiques, défi de l’intégration sociétale, changement climatique, transition énergétique, dynamique du marché de la croisière, etc.



CONTACTS

AIVP : Corinne MONNET
cmonnet@aivp.org

AudéLor : Frank Antich Y Amengual
f.antich@audelor.com