13.10.2020

Parution | Observatoire de l'agriculture du Pays de Lorient. Édition 2020

Cet observatoire de l’agriculture fait partie intégrante de la Charte de l’Agriculture et de l’Alimentation du pays de Lorient.


 

Le Nouveau pays de Lorient constitue un territoire de vie cohérent, sur lequel l’agriculture représente un secteur économique conséquent. Le territoire porte une ambition forte en matière de développement et de valorisation de l’activité et des espaces agricoles.

L’observatoire de l’agriculture 2020 porte pour la première fois sur le Nouveau pays de Lorient, territoire intégrant à la fois Quimperlé Communauté, Lorient Agglomération et la Communauté de Communes de Blavet Bellevue Océan.

Ce nouveau territoire représente 46 communes.

Cette ambition trouve sa traduction notamment dans la Charte de l’Agriculture et de l’Alimentation du pays de Lorient. Elle constitue le « pacte » local et multi-partenarial destiné à préserver et valoriser l’agriculture locale et ses productions.

Cet observatoire de l’agriculture fait partie intégrante de la Charte de l’Agriculture et de l’Alimentation du pays de Lorient.

Par ailleurs, l’évaluation tous les 6 ans de la mise en oeuvre des SCoT implique également une observation régulière de la place de l’agriculture sur le territoire. À ce titre, AudéLor a été missionnée pour observer et évaluer la consommation annuelle d’espace par l’urbanisation et en particulier la consommation des terres agricoles.

Cet observatoire a été élaboré en partenariat par AudéLor et les Chambres d’agriculture de Bretagne à la demande de Lorient Agglomération et de Quimperlé Communauté. Afin de l’enrichir et de partager les objectifs et modalités de l’observation, l’observatoire est piloté par un comité rassemblant les Chambres d’agriculture, Lorient Agglomération, Quimperlé Communauté, la Communauté de Communes de Blavet Bellevue Océan, la SAFER Bretagne, et le Conseil de Développement du pays de Lorient.

Cet observatoire 2020 propose une actualisation de la version 2019, étendue au territoire du Nouveau pays de Lorient, avec un complément sur la partie Environnement et Climat.

 

AU SOMMAIRE

  • Dynamiques économiques
  • Enjeux de renouvellement
  • Agriculture biologique
  • Circuits courts
  • Évolutions spatiales
  • Environnement et climat
  • Chiffres clés

 

À RETENIR

  • 929 exploitations agricoles
  • -175 exploitations en 10 ans
  • 1940 emplois agricoles: 1200 chef·fe·s d’exploitations & 620 emplois salariés
  • 2% des emplois du Nouveau pays de Lorient
  • 5635 emplois salariés agroalimentaires
  • 8,7 % des emplois salariés privés
  • 174 exploitations en bio soit 13% des fermes
  • 7006 ha en bio soit 10% SAU
  • 1/4 des exploitations commercialisent régulièrement en circuit court
  • 64 000 ha de surfaces agricoles déclarées à la MSA
  • 44% du territoire
  • un poids conséquent du secteur agri-agro
  • une dominante laitière fragilisée
  • un enjeu de renouvellement des chef·fe·s d’exploitation de plus en plus marqué
  • un salariat en forte croissance
  • un développement dynamique de l’agriculture bio qui se confirme
  • des circuits courts en progression
  • une perte de surfaces agricoles à maîtriser
  • une adaptation nécessaire des exploitations au changement climatique
  • le développement des énergies renouvelables, une ressource pour l’agriculture

 

 

Une question ? Contact : Arnaud Le Montagner