12.01.2021

Financement | Des crédits DLAL Feamp disponibles pour financer les projets bénéficiant aux filières pêche et aquaculture du Pays de Lorient

Déposez vos dossiers jusqu'au 15 février 2021


Le Développement Local par les Acteurs Locaux (DLAL) est un programme du Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (Feamp).

www.dlalfeamp.fr

 

DLAL Feamp - COMMENT EST-IL ADMINISTRÉ SUR LE PAYS DE LORIENT ?

La mise en place d’un Groupe d’Action Locale Pêche et Aquaculture (GALPA) permet de mobiliser, sur le Pays de Lorient, les acteurs impliqués dans la valorisation des activités des filières pêche et aquaculture.

Ils se réunissent au sein d’une Commission Mer et Littoral où des avis d’opportunité sont rendus sur le financement des projets auditionnés.

QUELS PROJETS SONT ÉLIGIBLES À CETTE AIDE ?

Toute structure, publique ou privée, qui est à l’initiative d’un projet situé sur l’une des 46 communes du Pays de Lorient peut présenter un dossier de demande d’aide DLAL Feamp. Le projet peut être financé à hauteur de 80 % lorsqu’il présente un intérêt collectif ou un bénéficiaire collectif ou un caractère innovant et s’il est prévu un accès public aux résultats de l’opération.

Il est possible de déposer un projet jusqu’au 15 février 2021.

Les projets doivent répondre à l’un des axes de la stratégie du Groupe d’Action Locale Pêche et Aquaculture (GALPA) du Pays de Lorient :

  • faciliter les parcours professionnels et aider aux reconversions ;
  • faire connaître la réalité des métiers de la pêche et de l’aquaculture ;
  • valoriser les produits de la pêche et de l’aquaculture et diversifier les activités ;
  • préserver la qualité de l’eau, de la biodiversité marine et des espaces littoraux;
  • dynamiser les espaces et promouvoir une politique foncière des secteurs maritimes.


A noter, la demande de financement doit impérativement être réalisée avant la fin du projet ou de l’opération. Le financement intervient sur présentation des factures acquittées et après service fait. Il est donc indispensable que le porteur de projet puisse avoir la trésorerie nécessaire à la réalisation de l’opération.

CALENDRIER DE MISE EN ŒUVRE

Il est possible de déposer un projet auprès du Pays de Lorient jusqu’au 15 février 2021 (dans le cadre du programme opérationnel Feamp 2014-2020). Le projet devra être terminé (et les dernières dépenses réalisées) au 30 juin 2023.

Les porteurs de projets sont invités à contacter l’animatrice du GALPA du Pays de Lorient afin de vérifier l’éligibilité du projet au dispositif et sa concordance avec la stratégie du GALPA :

CONTACT
e-mail : ajannot@agglo-lorient.fr
Tel: 02 90 74 73 93

Exemples de projets soutenus par le programme DLAL Feamp

VIGIPOL

Ce projet s’inscrit dans le cadre des actions de préservation de la qualité de l'eau, la biodiversité marine et des espaces littoraux.

Vigipol, a été créé suite à la marée noire de l’Amoco Cadiz en 1978 pour fédérer l’action en justice des collectivités victimes de la pollution. Il ne cesse d’évoluer depuis et d’étendre son territoire afin de répondre au mieux aux besoins de ses adhérents face aux risques issus du transport maritime. Il rassemble aujourd’hui 135 communes, 3 départements et une région, mais demeure encore peu implanté dans le Morbihan. Le projet soutenu par les GALPA du Pays de Lorient et du Pays d’Auray/Pays de Vannes vise à initier une préparation de l’ensemble des collectivités, professionnels de la mer et autres acteurs du littoral grâce à un diagnostic du risque de pollution au large du Morbihan ; la sensibilisation des collectivités et autres acteurs du littoral au risque de pollution maritime ; le lancement de démarches Infra POLMAR sur l’ensemble du littoral du Morbihan.

+ d'infos

www.vigipol.org



LES MOULES DE LESLIE ET JULIEN ROMAGNÉ, UN PRODUIT 100% GROISILLON

Leslie et Julien Romagné exploitent les sept hectares de filières installées au large de Port-Tudy et Port-Lay, là où grandissent les moules de Groix. Ils ont repris le flambeau mytilicole groisillon en 2018.

Il s’agit de moules de pleine mer, issues d’une pêche artisanale, respectueuse de l’environnement, et labellisées Bio.

L’exploitation sur l’île est particulièrement réfléchie, afin d’avoir un impact le plus faible possible sur l’environnement.

+ d'infos