agence d’urbanisme, de développement économique et technopole du pays de lorient

Accueil / Publication

Les marchés fonciers sur le pays de Lorient-Quimperlé

Foncier / Parution

Partager sur

Analyse des transactions foncières sur le pays de Lorient-Quimperlé de janvier 2006 à juin 2020


77 072 mutations enregistrées de janvier 2006 à juin 2020 sur le territoire du pays de Lorient-Quimperlé.
 

La connaissance de l’occupation du sol et celle des mécanismes des marchés fonciers constituent les socles de la stratégie foncière et des politiques d’aménagement des collectivités territoriales.

Suite à une première segmentation des marchés fonciers réalisée en 2019 à l’échelle du SCoT du pays de Lorient, AudéLor réactualise ce travail de classification et d’analyse des transactions foncières, cette fois-ci à l’échelle du pays de Lorient-Quimperlé.

Cette étude analyse les volumes de ventes, les prix et les surfaces des biens vendus pour les grands types de marchés fonciers identifiés.

Au sommaire de cette étude :

  • Le marché des espaces naturels
  • Le marché des espaces boisés
  • Le marché des terres agricoles
  • Le marché des terrains d'habitat léger
  • Le marché des terrains bruts à urbaniser et des charges foncières
  • Le marché des terrains à bâtir pour l'habitat
  • Le marché des terrains à bâtir en zone d'activités

 

7 points à retenir :

  1. Les terres agricoles : prix médian autour de 4000 € / hectare entre 2018 et 2020 (+ 25 % depuis 2006).
  2. Les espaces naturels : un marché principalement littoral.
  3. Les espaces boisés : un écart entre le nord et le sud en termes de prix et de surfaces.
  4. Les terrains d’habitat léger : un marché spécifique à quelques communes littorales et aux caractéristiques proches de celles des terrains à bâtir.
  5. Les terrains bruts (non équipés, non viabilisés) à urbaniser-première étape vers l’urbanisation : prix médian de 30 € / m² pour les futures zones d’habitat et 6 € / m² pour les futures ZAE.
  6. Les terrains à bâtir pour l’habitat :
    - Surface médiane entre 2018 et 2020 ► 412 m² (-38 % depuis 2006),
    - Prix médian en 2018 et 2020 ► 139 € / m² (+93 % depuis 2006),
    - Une disparité géographique très marquée allant du simple au triple (prix et surface) selon les communes.
  7. Les terrains à bâtir en ZAE :
    - Prix médian entre 2006 et 2020 ► 24 € / m²,
    - Des prix plus bas sur Quimperlé Communauté et plus élevés autour de Lorient - Lanester.

 

Consulter la Communication 176

 

Des questions ? Contact : Jean-Christophe Dumons

Vous souhaitez recevoir un exemplaire papier ? Contact : Anne Brodin

 


© 2019. Conçu par Lamour du Web