Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016

Observatoire de l'économie maritime au pays de Lorient


L’économie maritime constitue une composante stratégique de l’économie du pays de Lorient.

Compte tenu de son importance pour le territoire, AudéLor a développé depuis 2010 un observatoire de l’économie maritime locale.

Cette troisième édition de l'Observatoire des emplois maritimes porte sur la période 2012-2016 et vise à mesurer le poids économique du secteur maritime du pays de Lorient fin 2016 et l’évolution des différents pôles d’activité depuis 2012.


Une question ? Contact AudéLor : Nitharsini Koneshwaran / Gilles Poupard

>> Téléchargez " Les emplois maritimes au pays de Lorient" en cliquant ici

>> ou consultez l'étude directement ci-dessous :

Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septembre 2017 de AudéLor

 

Synthèse - Les 12 principaux résultats

> 14 000 emplois

Dans le pays de Lorient, l’économie maritime représente 14 000 emplois fin 2016, soit 16 % des emplois du territoire. Elle se décline en 6 principaux pôles : Construction-Réparation Navale (CRN) et Ingénierie, Produits de la mer, Défense, Nautisme, Activités portuaires et services transversaux, et Tourisme littoral.

> 24 grandes entreprises

Les 24 entreprises de 50 salariés et plus concentrent 37 % des emplois maritimes.

> 210 emplois créés par an

L’économie maritime continue à créer des emplois (+ 470 emplois entre 2012 et 2016), mais moins qu’auparavant (+ 1500 sur la période 2009-2012). Depuis 2003, elle créé en moyenne 210 emplois par an (+ 2720 emplois au total).

> Attachement géographique

Les entreprises maritimes sont très attachées au pays de Lorient et considèrent le plus souvent leur localisation comme un réel avantage pour leur activité.

> Croissance nouvelle

Par rapport à la période précédente (2009-2012), les moteurs de croissance ne sont pas identiques : la CRN et ingénierie connait des restructurations, alors que le nautisme crée des emplois. Les pôles Produits de la mer et Défense poursuivent sur une tendance à la hausse.

> 50 entreprises créatrices d’emplois

Des grandes entreprises maritimes portent les créations d’emplois : Cité Marine, Capitaine Houat, Segula Technologies, Plastimo, Scapêche, Piriou… Sur un total de 50 entreprises créatrices d’emplois, dix entreprises concentrent 67 % des créations d’emplois.

> Des secteurs moteurs

Parmi les 50 entreprises créatrices, figurent essentiellement des entreprises des produits de la mer, de l’ingénierie maritime et du nautisme (dont course au large).

> Des difficultés à recruter

La moitié des chefs d’entreprises interrogés déclarent rencontrer des difficultés de recrutement, soit un chiffre supérieur à celui de 2012 (45 %), et en particulier dans la CRN/ingénierie et les produits de la mer.

> 40% de clients en local

Les entreprises maritimes travaillent autant à l’échelon local qu’à l’extérieur, avec les fournisseurs comme avec les clients. La moitié de leurs fournisseurs est localisée sur le territoire. On retrouve 40 % de leurs clients en pays de Lorient.

> Peu de clients à l’étranger

La part de la clientèle étrangère est globalement assez faible : 20 % seulement des entreprises maritimes ont des clients à l’étranger. Pour les fournisseurs, l’échelon international est plus répandu : 38 % des entreprises ont des fournisseurs à l’étranger.

> Optimisme des entreprises

Les chefs d’entreprises sont globalement optimistes quant à l’évolution de leur activité.

> Des enjeux importants

Les différents pôles font face à des enjeux stratégiques importants : contrats à l’exportation pour Naval Group, négociations autour du Brexit pour les produits de la mer, fluctuations liées à la course au large, essor des EMR et diversification pour le nautisme.

 

Méthodologie de l’étude

En partenariat avec Pôle Emploi, la SEM de Keroman, Bretagne Pôle Naval (BPN), l’Interprofession du Port de Lorient (IPL), Lorient Grand Large, le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Élevages Marins du Morbihan, l’enquête auprès des entreprises maritimes a été menée en mai et juin 2017 par l’agence.

Le périmètre de l’étude est celui du pays de Lorient, comprenant les communes de Lorient Agglomération et de la communauté de communes de Blavet Bellevue Océan.

L’échantillon de référence se compose de 230 entreprises implantées dans le pays de Lorient, et dont le secteur maritime représente au minimum 25 % de leur chiffre d’affaires.